«Roaming»

 

Les projets technologiques qui ont besoin de «suivre» un utilisateur au cours de phases de «roaming» ont besoin d'échanger entre les différents opérateurs de réseaux ou de services des informations nominatives concernant l'utilisateur :

  • Identité de l'utilisateur,
  • Profil de l'utilisateur, afin de déterminer à quels services il a accès
  • Données de facturation, afin de pouvoir facturer les prestations des opérateurs à l'utilisateur.

 

Toutes les législations nationales interdisent le stockage et l'échange de telles données entre opérateurs afin de préserver la vie privée des citoyens.

 

L'architecture FASE permet de solutionner ce problème car les données contenues dans les ODB sont anonymes (ce qui permet de se plier aux législations) et individuelles (ce qui permet de «suivre» l'utilisateur, sans lever l'anonymat).