La technologie FASE

 

HLI a développé la technologie FASE qui combine

- internet

- des dispositifs sécurisés (tels que les cartes à puce et les clefs USB) utilisés comme identifiants individuels

pour permettre de créer des bases de données objet (ODB) hautement sécurisées, accessibles par internet dans lesquelles les données sont totalement anonymes.

 

Anonymat

Grâce à l'anonymat total des données stockées avec la technologie FASE, il devient possible, tout en respectant parfaitement le secret de la vie privée de stocker tout type de données,
  • dossier médical,
  • données bancaires,
  • données administratives,
  • empreintes génétiques,
  • etc.

 

Accès

Il n'est pas possible de se connecter à une ODB sans présenter un identifiant électronique (carte à puce ou clef USB). Les droits d'accès aux données sont déterminés en fonction du ou des identifiants présentés.

Modes d'accès

Deux modes d'accès existent :
  • lorsqu'un seul identifiant est présenté, FASE considère que l'utilisateur veut consulter les données le concernant. C'est le cas par exemple d'un patient consultant seul son dossier médical.
  • lorsque deux identifiants sont présentés, FASE considère que le premier identifiant est celui du propriétaire des données. Le second désigne le consultant. Les droits d'accès du consultant sont déterminés en fonction de la qualité du consultant. C'est le cas par exemple d'un médecin ou d'un pharmacien consultant le dossier médical d'un patient. Ces deux professionnels de santé n'auront pas accès aux mêmes éléments du dossier médical puisqu'ils n'ont pas la même activité.

Sécurité

Tous les algorithmes tels que Triple DES, Twofish, MD5, … utilisés par FASE peuvent être facilement mis à jour pour être remplacés par des procédures de signature ou d'encryptage plus performantes, afin d'offrir un niveau optimum de sécurité. La longueur des clefs utilisées est uniquement fixée par la législation en cours et peut être facilement modifiée.

FASE est breveté auprès de l'INPI